La Commission européenne (DG MARE) vient de lancer son appel à projets « Blue Economy Window ». Financé par le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP ou EMFF), cet appel est destiné à soutenir les PMEs innovantes du secteur maritime.

Le prochain appel BlueInvest 2020 (20 millions d’euros) devrait être publié en novembre avec une échéance mi-janvier. Une journée d’information est prévue le 24 novembre 2020.

Il fonctionne sur la même logique que l’EIC-Accelerator (ex-Instrument PME), avec un focus sur le maritime : dédié aux PME (seules ou en consortium), pour des projets à haut TRL (6-8), jusqu’à 2,5M€ par projet, évaluation en deux temps (dépôt de dossier puis interview à Bruxelles devant un panel d’investisseurs).

Objectifs:

Les objectifs de cet appel à propositions sont les suivants:

a) Aider les technologies innovantes et / ou les services maritimes à améliorer leur préparation au marché et à progresser vers l’entrée sur le marché;

b) Faciliter la mise à l’échelle des modèles commerciaux et des concepts de services;

c) Investissement de réduction des risques dans ces projets pour faciliter leur accès à d’autres schémas de financement pour les prochaines étapes de leurs activités

Portée et activités pouvant être financées

Afin d’atteindre les objectifs ci-dessus, les propositions doivent:

  • contribuer à la mise en place d’un produit et / ou service dans l’économie bleue et
    • contribuer à un ou plusieurs objectifs politiques de l’UE, notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre, une économie plus circulaire, la sécurité énergétique, l’adaptation au changement climatique, l’inclusion des communautés côtières, la création d’emplois de grande valeur dans l’économie bleue, une meilleure protection, une utilisation durable des ressources naturelles ou culturelles capital et / ou
    • déplacer les activités existantes vers ces objectifs

Une liste non exclusive de domaines pertinents pour les énergies marines renouvelables comprend:

  • transformation numérique des activités océaniques et côtières
  • énergie renouvelable  y compris l’énergie du vent, du soleil (flottant), des marées, des vagues et des gradients thermiques ; les activités logistiques ou de soutien dans ce domaine sont couvertes
  • technologies habilitantes telles que capteurs, matériaux ou revêtements résistants à la corrosion ou à l’encrassement biologique, numérisation, équipement de transport d’électricité, plates-formes polyvalentes

Les projets doivent se concentrer sur des activités concrètes, y compris la démonstration, la validation, le pilotage, la mise à l’échelle, la miniaturisation, la certification, la conception, la réplication du marché, etc. visant à amener une innovation (produit, processus, service, etc.) à la préparation industrielle et à la maturité pour l’introduction sur le marché .

Les candidats doivent expliquer comment leurs propositions avanceront vers la phase commerciale en améliorant la disponibilité commerciale des produits et services innovants et en démontrant leurs avantages aux clients potentiels.

Les propositions doivent préciser le résultat concret du projet en termes de nouveau produit et / ou services et de critères de réussite. Une attention particulière doit être accordée à la protection et à la propriété de la propriété intellectuelle; les candidats devront présenter des mesures convaincantes pour garantir la possibilité d’une exploitation commerciale («liberté d’exploitation»).

[1] La limite du cadre d’intervention des actions proposées est aux activités précommerciales.


IMPACT ATTENDU
 :

Les impacts attendus du projet ont été identifiés comme suit.

  • Améliorer la rentabilité et la croissance des PME;
  • Créer ou maintenir des emplois de haute qualité;
  • Générer un impact social et environnemental mesurable contribuant aux objectifs de l’UE tels que la décarbonisation, l’économie circulaire et les objectifs de développement durable de l’ONU (par exemple ODD 14)
  • Saisir de nouveaux marchés et opportunités commerciales dans l’UE et au-delà;
  • Augmentation des investissements privés dans les innovations Blue, notamment effet de levier des co-investissements privés et / ou investissements de suivi;
  • Démontrer la valeur ajoutée européenne, en contribuant de manière concrète à la création d’emplois et à la croissance dans l’UE et, le cas échéant, aux stratégies de l’UE pour les bassins maritimes [1] .

Les candidats doivent justifier la manière dont ils abordent chacun des impacts attendus énumérés ci-dessus.

L’impact attendu doit être clairement décrit en termes qualitatifs et quantitatifs (par exemple sur le chiffre d’affaires, l’emploi, la taille du marché, la gestion de la propriété intellectuelle, les ventes, le retour sur investissement et les bénéfices).

[1] Stratégies des bassins maritimes Atlantique, Mer Baltique, Mer Noire, Méditerranée ou Mer du Nord et stratégies équivalentes pour les bassins maritimes: https://ec.europa.eu/maritimeaffairs/policy/sea_basins_hr

Dates clefs de l’appel à projet

  • 21 novembre 2019 – Lancement de l’appel
  • 27 février 2020 – Deadline de l’appel

MODALITÉS DE PARTICIPATION

Éligibilité: PMEs, individuellement ou en consortium.

TRL visé: TRL 6 à TRL 8.

Budget attendu par projet: entre 700 k€ et 2,5M€.

Durée attendue des projets: 36 mois.

Financement jusqu’à 70% des coûts éligibles .

Budget total disponible: 22,5M€.

Catalogue des appels à projets

Merci de remplir le formulaire de contact afin de recevoir le catalogue des appels à projets.






    Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter :

    Mme Sophie MORGENSTERN
    Tél : +33 (0)4 89 98 11 61
    sophie.morgenstern@nicecotedazur.org

    lectus Praesent quis efficitur. ultricies libero sed felis libero velit, amet, sem,