Afin de soutenir les entreprises du secteur du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat, auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a présenté son plan pour soutenir la filière.  

Véritable moteur de l’économie nationale, le tourisme, qui génère à lui seul, en France près de 2 millions d’emplois, et 160 milliards d’euros de recette en 2019*, n’est pas épargné par la crise sanitaire actuelle.

Afin d’ « aider les entreprises à encaisser le choc », Bpifrance souhaite accompagner les entreprises avec le Prêt Tourisme, lancé en partenariat avec la Banque des Territoires en janvier 2020.

 

Les entreprises éligibles

Les TPE-PME de :

  • l’hôtellerie (sous toutes les formes de gestion d’hébergement),
  • de la restauration,
  • du bien-être (thalassothérapie et thermalisme),
  • du voyage et des transports touristiques,
  • des villages vacances,
  • des musées ou des infrastructures touristiques de divertissement et autres parcs de loisirs,
  • d’une manière générale, l’ensemble des solutions participants à la nouvelle économie du secteur.

 

Dépenses financées

  •  Les investissements immatériels : dépenses de communication, de recrutement et de formation, coûts de mise aux normes ou de rénovation, notamment dans une démarche écoresponsable, etc.
  •  Augmentation du Besoin en Fonds de Roulement générée par le projet de développement.
  • Les investissements corporels à faible valeur de gage : équipements, matériels, mobiliers, etc. et notamment ceux liés à une démarche de développement durable ou de transformation digitale.
  •  Les opérations de transmission (y compris croissance externe) : acquisition de fonds de commerce ou achat de titres permettant de devenir majoritaire à l’issue de l’opération.

BPI France finance les actifs matériels et immatériels au sein de programmes de développement, de modernisation, mise aux normes, rénovation, équipement, ainsi que les opérations de transmission, y compris croissance externe (acquisition de fonds de commerce ou achat de titres).

 

Montant

De 50 000 à 1 000 000 €

 

Garantie

Sans garantie sur les actifs de l’entreprise, ni caution personnelle du dirigeant.

 

Durée

De 2 à 10 ans

 

Partenariat financier

Le Prêt Tourisme doit obligatoirement être associé à un financement extérieur, à raison de 1 pour 1 :

  • d’apports en capital des actionnaires et/ou de sociétés de capital-investissement et/ou des apports en quasi fonds propres (prêts participatifs, obligations convertibles en actions) ;
  • de concours bancaires d’une durée de 2 ans minimum ;
  • de financement participatif (crowdfunding).

Plus d’informations sur tourisme.bpifrance.fr

 

dictum venenatis eleifend libero sit Aenean ut ante.